Les axes d’innovation

 

Le Lycée Airbus, intégré au sein de l’entreprise leader de l’industrie aéronautique doit également être le référent en matière de formation. Le lycée est donc dans une démarche constante d’amélioration continue, d’adaptation et d’innovation incrémentale afin de répondre aux besoins du monde industriel.

Le lycée doit également innover pour prendre en compte l’évolution des jeunes. Après la sensibilisation des enseignants et de toute l’équipe du Lycée à la Génération Y, on s’intéresse désormais la génération Z.

 

Les élèves et apprentis sont en contact permanent avec l’entreprise. Beaucoup d’entre eux ont accès aux technologies et aux moyens de production de dernière génération, que ce soit en tests ou déployés dans l’entreprise : impression 3D sur l’usine de St Eloi, lunettes connectées pour le marquage au sol à l’A330, tablettes pour la gestion des non-conformités, fermeture des ordres de fabrication… à l’A350 XWB en sont quelques exemples.

 

Au sein même du lycée, les cours ont été revus et adaptés pour prendre en compte les matériaux composites et développer la polyvalence entre métiers. Le lycée dispose également d’un simulateur de maintenance avion.

 

Le lycée favorise également les jeux de rôles et les mises en situation réelle. C’est dans cette optique que la zone « Training Operations Production » a été définie pour reproduire le futur environnement de travail.

 

Les interfaces entre les disciplines mais également avec les secteurs de l’entreprise sont un axe important de développement pour que les cours soient plus intégrés et proches du besoin professionnel. Les projets multidisciplinaires sont donc développés.

 

Le lycée favorise et développe l’utilisation de multiples méthodes et outils pédagogiques : la démonstration, l’expérimentation, la présentation par les exposés, le travail en équipe, la formation inversée, le mode projet, l’organisation de débats, l’utilisation de quizz, photos, vidéos, des témoignages et échanges avec des intervenants extérieurs en sont des exemples.

Le lycée a également investit dans des tableaux interactifs numériques comme outil pédagogique et des réflexions sont également en cours sur l’utilisation et l’intégration de certains modules d’eLearning utilisés au sein de l’entreprise.

L’auto-évaluation et l’auto-correction sont également utilisées de manière ponctuelle.

 

Le lycée met en place un certain nombre d’actions pour éveiller les élèves au domaine spatial : des ateliers de découverte des métiers le mercredi après-midi, des séquences en cours d’anglais sur les lanceurs en sont des exemples.